Zoom sur les moteurs de recherche français

moteurs de recherche

Les moteurs de recherche (vraiment) made in France

Aujourd’hui, l’écrasante majorité des recherches du web passent par Google, qui aspire plus de 90 % des requêtes au niveau mondial. En France aussi, les internautes sont friands de ce moteur de recherche très performant, qui représente à lui seul 91 % des recherches françaises sur l’année 2017. Ce qui laisse très peu de place à la concurrence. D’où l’importance cruciale du référencement aujourd’hui, pour la visibilité d’un site web.

Pourtant, des entreprises françaises n’hésitent pas à se lancer dans la grande aventure du web en lançant leur propre moteur. Aujourd’hui, il existe de plus en plus de moteurs de recherche, généralistes ou spécialisés, qui ont été élaborés par l’expertise française. Nous allons voir ensemble ceux qui peuvent être utilisés comme alternative à Google.

Pour commencer, un moteur de recherche, c’est quoi ?

L’expression « moteur de recherche » renvoie souvent à un site web qui permet aux internautes de trouver d’autres sites. Dans une version simpliste, c’est assez acceptable. Cependant, c’est bien plus que ça, car un moteur de recherche utilise des robots qui parcourent le web dans le but de trouver des URL qui correspondent à votre requête. Dès lors, chaque page qui est identifiée est mémorisée dans une base de données qui va par la suite servir pour d’autres recherches connexes. Ainsi, si vous tapez le mot-clé « consultant SEO » dans Google, le moteur va vous montrer des centaines de sites web de consultants SEO, d’agences SEO et une multitude de pages qui parlent des métiers du référencement. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, on compte plus de 200 millions de noms de domaines à travers le monde. Inutile de dire, donc, que le secteur des moteurs de recherche a un bel avenir et qu’il est quasiment impossible de trouver le site qui vous intéresse sans les utiliser. En France, Google détient des parts écrasantes par rapport à Bing et Yahoo!, ses seuls « vrais » concurrents.

Comment fonctionne un moteur de recherche ?

Le rôle des différents moteurs de recherche disponibles, c’est d’abord de collecter des informations sur l’ensemble des sites web existants sur le web. Pour réussir cette tâche, ils utilisent des robots et des algorithmes qui vont permettre de suivre automatiquement les pages des sites. Les moteurs de recherche traitent ensuite l’ensemble de ces informations afin de montrer la plus pertinente pour une recherche donnée. Il devient possible de rendre un site web beaucoup plus attrayant en utilisant des techniques SEO adaptées.

Il faut aussi savoir que les résultats affichés dépendent de vos recherches et des règles de référencement naturel déterminées par les moteurs de recherche. Les sites web qui utilisent le référencement payant sont néanmoins placés en haut des pages de recherche, avec la mention « annonce ».

Qu’est-ce qui est recherché sur un moteur de recherche ?

Sur un moteur, vous pouvez introduire n’importe quelle requête imaginable. En effet, on estime à plus de 700.000 le nombre de recherches effectuées par secondes sur Google. C’est un peu comme si toute la population mondiale effectuait une recherche à intervalles réguliers de 3h. Ce qui est tout simplement impressionnant. Il faut toutefois noter que 20 % des recherches concernent l’actualité et que 70 % ne correspondent pas vraiment aux attentes des internautes. Par ailleurs, plus de 54 % des recherches sont composées de plusieurs mots (plus de 3). Pour une entreprise qui souhaite développer sa présence sur la toile, ces chiffres représentent une vraie mine d’or.

Pourquoi opter pour un autre moteur de recherche que Google ?

Il faut l’avouer : il est difficile de se passer de Google par les temps qui courent. Cependant, c’est bien possible lorsque vous savez comment vous y prendre. D’ailleurs, depuis plusieurs années, Google essuie de nombreuses critiques par rapport à l’expérience utilisateur, chose qui a sans doute encouragé d’autres initiatives à voir le jour dans le secteur afin de mettre fin ou, au moins, de limiter l’influence de Google.

Une des principales raisons pour lesquelles vous devriez opter pour un autre moteur de recherche que Google, c’est que vous ne serez plus harcelé par les publicités. De plus, vos données ne seront plus collectées pour être utilisées à d’autres fins. Un peu partout en Europe, le débat s’est en effet posé quant au fait de confier toutes nos données personnelles à une entreprise américaine. Dans cette mouvance, plusieurs pays comme la Russie ou encore la Chine disposent de leurs propres moteurs de recherches qui leur permettent de préserver une forme de « souveraineté nationale ». En France, contrairement aux pays que nous venons de citer, les initiatives sont privées et le gouvernement n’entre pas dans ce jeu.

Vous avez un grand cœur et vous souhaitez défendre de nobles causes ? Utilisez des moteurs de recherches alternatifs à Google. En effet, les gains obtenus par la publicité sont reversés à des organisations caritatives. Mieux encore, chaque internaute peut choisir l’association à laquelle ces fonds seront reversés.
Si l’on sait que la solidarité se joue aussi sur le plan environnemental, notons aussi qu’une recherche sur Google produit 0.7 gramme de C02 dans l’atmosphère. Dès lors, opter pour un autre moteur de recherche permettrait d’œuvrer pour la planète.

Google est-il facile à remplacer ?

La réponse est évidemment NON. Cependant, c’est un moteur de recherche qui est loin d’être indispensable. D’ailleurs, de plus en plus de personnes ne cessent de répéter que la position dominante de Google sur le marché est dangereuse. De plus, la Commission européenne vient d’accuser l’entreprise américaine d’abus de position dominante, car elle privilégie son comparateur au détriment d’autres plateformes. Il devient peut-être alors urgent d’essayer d’autres solutions que Google. Ceci étant dit, lorsqu’une agence SEO travaille au référencement d’un site web, elle le fait exclusivement vis-à-vis de Google, sauf si une clause du contrat prévoit d’autres dispositions.

Les moteurs de recherche français comme alternative à Google

Aujourd’hui, l’expertise française dans le domaine informatique n’est plus à prouver. En ce qui concerne la recherche sur le web, il existe 5 principaux outils dont la plupart ont fait leurs preuves sur le marché. Les voici :

• Qwant
On peut le considérer comme le véritable challenger de Google en France et en Europe. Lancé en 2013, c’est un moteur de recherche qui a su gagner rapidement du terrain face aux nombreuses critiques du géant américain. Aujourd’hui, Qwant se positionne parmi les moteurs français les plus populaires et se distingue par le fait qu’il n’installe aucun cookie sur votre ordinateur. Ce qui est un gage de sécurité des données. Bien que ses débuts furent un peu timides, son algorithme a été largement amélioré et le moteur dispose d’une nouvelle interface. Face au succès, Qwant a décidé de lancer des versions pour les internautes les plus jeunes, « Qwant Junior », mais également pour les petites configurations : « Qwant Lite ».
En 2017, le moteur français s’intègre par défaut au célèbre navigateur Mozilla Firefox. Ce dernier est connu pour s’être réellement orienté vers la protection de la vie privée. Dès lors, si vous cherchez des moteurs de recherche complets et neutres, Qwant va sans doute vous donner satisfaction.

• Lilo
Aujourd’hui, nous sommes submergés par les publicités. Ce qui est souvent très mal vécu par les internautes qui n’hésitent pas à accuser Google de gâcher l’expérience utilisateur. Grâce à une campagne de crowdfounding, le moteur de recherche Lilo a été créé et répond à la demande de ces internautes. Il fonctionne sur un principe simple : chaque affichage de publicité permet de générer des revenus dont une partie va servir à financer l’infrastructure du site, sa communication et les projets sociaux. Lors de chaque recherche, l’utilisateur gagne une goutte d’eau. Une fois que le plafond est atteint, il pourra choisir le projet qu’il souhaite soutenir. Ce qui est un concept très appréciable.

• Xaphir
Xaphir, c’est surtout un moteur de recherche qui souhaite s’affranchir des contraintes imposées par les principaux acteurs de la recherche. À l’instar des autres moteurs qui tentent de tenir tête à Google, Xaphir respecte la vie privée de ses utilisateurs. Aujourd’hui, bien que ses performances restent encore en deçà des attentes, l’équipe de développeurs entend en faire un moteur de recherche mondial d’ici 2020.

• Exalead
Lancée dans le domaine de la recherche publique depuis 2006, Exalead est un moteur de recherche français qui appartient à Dassault Systèmes. En effet, la société qui l’a créé a été rachetée par le géant français. Au début, l’objectif de ce moteur de recherche était de servir les entreprises. Au fil des années, il s’est ouvert progressivement au grand public. La particularité d’Exalead, c’est qu’il est très comparable à Google avec ses 16 milliards de pages indexées. Cependant, il propose des options de recherche qui lui sont propres. Ce qui permet aux utilisateurs de gagner en rapidité.

• Xooloo
C’est un moteur de recherche destiné à un public juvénile. En effet, si le web est devenu une véritable source d’enseignements et d’amusements, il est tout de même dangereux pour les enfants. La particularité de ce moteur de recherche, c’est que les résultats sont filtrés afin de ne laisser passer que les informations pertinentes pour les enfants. Le moteur de recherche propose aussi plusieurs autres services dédiés aux enfants afin de leur permettre de s’amuser convenablement sans risques. L’objectif de Xooloo, c’est non seulement de protéger les enfants, mais aussi de faciliter leurs premiers pas sur le web.
Et vous ? Quel est votre moteur de recherche français favori ?