Comment vérifier si votre site est pénalisé par Google ?

 

La première des choses à faire avant de commencer l’optimisation de votre site pour Google est de vérifier s’il est sous une pénalité.

Un site pénalisé par Google ne peut pas être bien positionné dans les résultats de recherche. Votre priorité est donc de savoir les mises à jour algorithmiques qui affectent votre site et comment l’en sortir.

Qu’est ce qu’une pénalité Google ?

Les blogueurs débutants et les webmasters n’ayant pas beaucoup d’expérience en ligne entendent parler de panda, pingouin, pigeon, hummingbird et se demandent pourquoi cet acharnement sur ces animaux !

La réponse est assez simple, ce sont les noms que Google a donné aux différentes modifications qu’il a apportées à son algorithme de classement.

Chaque année, Google annonce officiellement qu’il apporte des centaines de mises à jour à ses algorithmes afin d’améliorer la qualité de ses résultats de recherche.

Chaque fois qu’il opère ces mises à jour, il y a des gagnants et des perdants. Ce qui signifie que certains sites sont affectés positivement et se retrouvent avec de meilleurs classements (synonyme de plus de trafic organique provenant de Google) tandis que d’autres sites perdent en positionnement et voient leur trafic chuté.

En quoi cela vous concerne ?

Nous sommes tous d’accord que sans Google, on ne peut pas faire beaucoup de choses en ligne. Que cela vous plaise ou non, Google est la meilleure source de trafic, surtout si vous recherchez du trafic ciblé.

Positionner son site en première page des résultats de recherche Google vous apporte un certain nombre d’avantages que vous ne pouvez pas ignorer.

C’est donc la première raison pour laquelle vous devez savoir si votre site est pénalisé par les algorithmes de Google.

Une autre raison : si vous savez à partir de quelle mise à jour de l’algorithme de Google vous êtes pénalisé, vous pouvez prendre des mesures correctives pour que la prochaine fois où il y a mise à jour, vous ne soyez pas pénalisé (ce n’est pas facile mais si vous faites l’effort, vous-y arriverez).

La reconnaissance des pénalités de Google vous aidera à répondre à la question : Pourquoi le trafic de mon site a brusquement chuté ? Puisqu’on sait que le premier signe d’un site sous pénalité est la perte de trafic.

Comment savoir si votre site a été pénalisé par Google ?

Voyons comment tracer et identifier les pénalités de Google.

Etape 1 : Se connecter à Google Webmaster Tools

Si vous n’avez pas encore enregistré votre site sur Google Webmaster Tools, c’est le moment de le faire.

Google Webmaster Tools est un ensemble d’outils que Google utilise pour communiquer avec les webmasters et les informer des éventuels problèmes sur leurs sites y compris les pénalités manuelles.

Avant de vous montrer où vérifier si son site est pénalisé dans Google webmaster Tools, je vous informe qu’il existe 2 types de pénalités et il est important de connaître leur différence.

1 – Pénalité manuelle : Un humain (probablement quelqu’un de l’équipe webspam) a imposé une pénalité à votre site. Ceci peut se produire pour plusieurs raisons et la pénalité peut être à l’échelle du site, c’est-à-dire affecter tout votre site internet, ou partielle, c’est-à-dire affecter uniquement certaines pages de votre site.

Quand c’est le cas, Google vous donnera des instructions détaillées sur le problème et comment le corriger. Une fois les instructions de Google suivies et vous avez apporté les modifications nécessaires, vous pourrez faire une demande de réexamen et ils vous informeront si la pénalité a été enlevée ou pas.

2 – Pénalité algorithmique : C’est le type de pénalité le plus courant et il est automatique. Les pénalités algorithmiques ne sont pas signalées dans Google Webmaster Tools et il n’y a aucune option pour faire une demande de réexamen. La seul moyen de savoir si vous avez été frappé par une pénalité algorithmique est de suivre la méthode décrite ci-dessous.

Les pénalités algorithmiques sont le résultat des mises à jour continues que Google apporte à ses algorithmes de classement.

Connectez-vous à Google Webmaster Tools pour vérifier si votre site est frappé par une pénalité manuelle. Vous pouvez vérifier cela dans « MANUAL ACTIONS ».

Visualisation de la Google Seach Console

Si vous voyez le message « No issues detected » alors vous n’êtes pas sous une pénalité manuelle et vous n’avez pas à prendre d’autres mesures ; vous devez cependant continuer avec les étapes ci-dessous pour savoir si vous avez été frappé par une pénalité algorithmique.

Au cas où il y a une pénalité manuelle sur votre site, lisez attentivement les intructions de Google, corriger le problème et faites une demande de réexamen.

Etape 2 : Connectez-vous à Google Analytics et vérifiez votre trafic organique

La meilleure manière de vérifier si votre site a été pénalisé par un algorithme est de vous connecter à Google Analytics et d’examiner votre trafic organique.

Si vous observez une baisse de trafic pendant la période d’une mise à jour algorithmique de Google, alors c’est probable que vous avez été touché et c’est la raison qui justifie cette baisse de trafic.

Sélectionnez votre site dans Google Analytics, puis allez dans ACQUISITION > Tout le trafic > Source / Support.

Dans la liste, sélectionnez google/organic. Ce qui s’affiche est le nombre de visites que vous obtenez de la recherche Google.

Sélectionnez ensuite l’intervalle de temps dont vous voulez le rapport et analyser de long en large votre courbe de trafic sur chaque intervalle sélectionné.

Google analytics pénalité trafic

Ce que vous devez faire est de comparer les dates auxquelles vous constatez une baisse (ou une augmentation) importante de trafic avec les dates auxquelles des mises à jour ont été annoncées.

Ce guide pratique de Moz montre toutes les dates des 15 dernières années où Google a modifié ou mis à jour son algorithme de classement.

Une petite astuce : Vous pouvez créer des annotations dans le rapport Google Analytics afin de marquer les dates auxquelles des mises à jour ont été effectuées sur le graphique du rapport. Si vous voyez une chute soudaine du trafic à une date proche ou à la date où une mise à jour a été effectuée, regardez le type de mise à jour dont-il s’agit dans le rapport de Moz et commencez à vous renseigner sur ce qu’il faut faire pour régler le problème.

Que se passe-t-il lorsque votre site est pénalisé ?

La première chose qui arrive est que vous perdez votre trafic organique (ou vous perdez une partie de votre trafic).

La deuxième chose est que vous perdez une partie (ou la totalité) de votre Trust Flow (TF). Cela signifie que vous devez faire preuve de bonne foi et de patience pour pouvoir le regagner.

Google n’aime pas les sites spammy ou qui essaient de tromper ses algorithmes, c’est pourquoi ils les désindexent.

Avoir son site ré-indexé ne veut pas dire qu’il retrouvera son positionnement d’avant pénalité. Il sera plus difficile à partir du moment où le site a subi une pénalité de regagner la première page de Google.

Google tient à montrer des sites de bonne qualité dans ses résultats de recherche (SERPS) et violer ses directives est une très mauvaise décision car c’est de votre responsabilité (et non la leur) de suivre les règles tout le temps.

Combien de temps peut durer une pénalité ?

Une pénalité manuelle reste en vigueur jusqu’à ce que vous soumettiez et receviez un avis favorable à une demande de réexamen ou jusqu’à son expiration. Certaines pénalités peuvent durer 6 mois et il y a d’autres qui peuvent aller jusqu’à 2 ans avant expiration.

Pour être clair, l’expiration d’une pénalité manuelle ne ramène ni le trafic, ni le classement du site pénalisé.

L’expiration d’une pénalité manuelle signifie qu’elle n’apparaît plus dans Google Webmaster Tools, mais si vous ne faites rien pour lever la pénalité, le site sera pénalisé par les algorithmes.

Lorsqu’une mise à jour de l’algorithme de classement vous affecte, vous devriez prendre des mesures correctives dès que possible et attendre une autre mise à jour de l’algorithme pour voir si vous avez regagner votre classement ou pas.

Des fois, le site pénalisé regagne très vite sa place dans les résultats de recherche grâce aux mises à jour algorithmiques continuels. Mais dans la majorité des cas, vous devrez attendre la prochaine mise à jour de Google panda et de Google pingouin pour voir si les actions correctives que vous avez entreprises ont données des résultats positifs.

Que faire si ça vous crée des ennuis ?

Faites des recherches sur Google à ce sujet et vous trouverez des informations et des suggestions d’actions correctives à entreprendre.

Pour vous faire gagner un temps précieux, je vous fais le résumé des étapes :

Liens non naturels pointant vers votre site – si vous avez au moins une fois acheté des liens (Je vous recommande cet article : est-il possible de cacher des backlinks payés à Google), échangé des liens, posté des articles invités pour des liens, commenté pour des liens, soumis votre site à des milliers d’annuaires spammy – alors il est probable que vous ayez une pénalité manuelle et un message dans votre Webmaster Tools.

Que pouvez-vous faire pour lever les pénalités causées par ces liens ? Demandez aux webmasters de les supprimer ou de les mettre en « nofollow », utilisez l’outil de Google pour désavouer les liens entrants (Google disavow tool) c’est à dire dire à Google de ne pas les prendre en compte et soumettez une demande de réexamen.

Si vous première demande est rejetée, prenez votre temps, répétez le processus et soumettez à nouveau le site pour réexamen.

Liens non naturels sortants de votre site vers d’autres sites – si vous aviez l’habitude de vendre des liens ou de placer beaucoup de liens sortants vers d’autres sites sur vos pages, alors supprimer les ou mettez les en « nofollow » et soumettez une demande de réexamen.

Peu de contenu – Si votre site a beaucoup de pages qui ont peu ou du contenu pauvre, supprimez-les ou fusionnez-les. Mettez les pages qui ne sont pas utiles en « No index » et essayer d’ajouter du contenu unique, original et utile.

Optimiser votre site – Avoir un site non optimisé n’est pas une raison pour être pénalisé, mais dans le cas où vous êtes pénalisé, vous pouvez profiter et optimiser votre site en même temps. Nous vous recommandons notre guide sur le référencement pour savoir comment s’y prendre en SEO.

Comment éviter d’être pénalisé par Google ?

La meilleure façon de corriger une pénalité Google est de l’éviter tout simplement. D’après mon expérience, les webmasters sont toujours à la recherche de raccourcis pour obtenir un meilleur positionnement dans les SERPS et cela les amène à faire des choses contraires aux recommandations de Google.

Pour obtenir de bons résultats avec Google, il faut être patient et respecter les règles. Ne croyez pas à tout ce que vous lisez. Toutes stratégies black hat finira pas vous attirer des ennuis.

Durant mes 15 années d’expérience en ligne, je peux dire que la recette du succès sur Google n’a tellement pas changé :

  • Publication des contenus de qualité
  • Respecter toutes les directives de Google Webmaster Tools
  • Suivre les mises à jour qui peuvent affecter le référencement (comme la redirection https, mettre son site en responsive design, AMP, éviter d’utiliser les ancres super optimisées ou les ancres de type « mot-clé » pour votre stratégie de linkbuilding, mettre les liens externes en « no follow », etc)
  • Pensez aux réseaux sociaux pour le partage de vos articles et créer une communauté qui partagent vos articles.

Si vous faites cela régulièrement et votre stratégie de contenu est bonne, d’autres personnes partageront votre contenu sur leur site car ils le trouveront utile. En partageant vos posts, ils vous feront des backlinks, ce qui contribuera à l’amélioration du référencement de votre site.

Notez cette page
×