Référencement Site Internet

Pourquoi devez-vous référencer votre site internet ?

Un site internet peut avoir différentes raisons d’être : informer sur l’actualité, donner des conseils, diffuser des tutoriels, proposer des recettes de cuisine, exprimer sa pensée ou ses goûts…. mais aussi vendre des produits ou des services en ligne. Quels que soient le propos et l’objectif de votre site, vous l’avez imaginé pour que les internautes y trouvent matière à satisfaire leurs besoins, leurs envies. Encore faut-il qu’ils le trouvent en faisant des recherches sur leur moteur de recherches favoris. C’est précisément le rôle du référencement de site internet !

Aujourd’hui les internautes utilisent Google, que ce soit pour des problématiques professionnelles – veille concurrentielle, achat de matériel, recherche de partenaires, renseignements sur les marchés… – ou pour leurs vies quotidiennes – recherche d’informations ou de connaissances sur un sujet donné, achat de produits, de services, d’offres de divertissement… Pourquoi choisissent-ils majoritairement Google ? Parce qu’ils ont la sensation que Google leur donne la bonne réponse à chaque fois qu’ils expriment une envie. Les services de Google et les internautes se sont, au fil des années, habitués les uns aux autres : Google a fait en sorte de répondre à tous les besoins des internautes – et ce gratuitement – et les internautes lui ont confié de plus en plus leurs envies. Partant de cela, il est nécessaire pour vous que ce soit votre site que Google leur propose de visiter, dans les résultats de recherche – les SERP, Search Engine Result Pages.

Pourquoi un site doit-il être bien référencé ?

Un commerçant qui souhaite ouvrir une boutique en ville fait de gros efforts pour optimiser la décoration, ainsi que l’agencement de son espace de vente pour qu’elle soit agréable à ceux qui y entreront. De même il confie la création de l’identité graphique de son entreprise à des professionnels expérimentés pour que le logo et les couleurs qui représentent sa marque donnent de celle-ci la plus belle image qui soit, a priori. Il faut savoir attirer les clients avant tout. Or, ce qui est vrai pour un commerce physique l’est tout autant pour une e-boutique : si l’on a investi son temps et son argent pour qu’elle soit aussi belle et attractive que possible, c’est pour que tout le monde la visite, y dépense son argent et la recommande à ses proches. En clair la problématique est la même, quel que soit le canal de vente. Or, un magasin mal répertorié, personne n’y viendra. De même une boutique sur internet n’aura pas de visites si personne ne la trouve dans Google.

Aujourd’hui les internautes utilisent donc essentiellement Google pour trouver un site web, et a fortiori un commerce en ligne. Même s’ils connaissent son URL, ils saisissent tout de même son nom dans la barre de recherche de leur navigateur : ils font confiance à ce que Google leur dit. C’est un fait établi. Alors pour que les internautes viennent vers votre site, il n’y a qu’une seule solution : plaire à Google pour être visible par les internautes et plaire aux internautes pour être favorisé par Google, dans cette logique de réciprocité évoquée ci-dessus. Cela dit, ce n’est pas simple pour vous qui êtes un commerçant, parce que vous ne savez pas comment faire et que, malgré vos efforts, le nombre des visites n’augmente pas. Pourtant vous savez bien que les internautes seraient satisfaits et vivraient une expérience agréable, s’ils parvenaient jusqu’à votre boutique, parce que vous avez tout fait pour que ce soit le cas. Ce dont avez besoin, c’est d’améliorer le référencement de votre site pour gagner en performances.

Comment référence-t-on un site internet ?

L’internaute qui est votre cible – celle que vous avez définie en fonction de différents critères dont son âge, ses goûts, ou ses habitudes de consommation… – saisit une requête dans Google. Là deux types de propositions lui sont faites de la part de Google : des résultats portant la mention Publicité et une liste de résultats qui s’affichent sous les mots-clés qu’il a saisis. Il conviendrait idéalement que votre site fasse partie de ces propositions, ou qu’il figure au moins dans l’une des deux catégories de réponses. Mais alors comment réussir à faire en sorte que vos clients potentiels écrivent une requête, à laquelle justement votre site web soit l’une des meilleures réponses, c’est-à-dire l’une des propositions faites par les robots de Google – Googlebots, les algorithmes responsables du classement des sites web dans les SERP ?

Vous l’aurez compris, tout est une question de mots-clés : ceux qui sont contenus dans la demande de l’internaute et ceux qui, en réponse, sont censés définir votre site internet. En effet c’est là que tout se joue, pour vous : l’internaute communique avec Google via des mots-clés, des expressions, des questions et il faut que la réponse à leurs interrogations figure dans votre site. C’est la raison pour laquelle on parle, aujourd’hui en référencement et plus globalement sur internet, de sémantique. La sémantique, hormis une science humaine développée par les linguistes, est aujourd’hui une réalité dans le monde du commerce numérique. C’est un concept qui sous-tend la possibilité pour un moteur de recherche donné, d’abord de comprendre ce que souhaite l’internaute lorsqu’il saisit tels mots de vocabulaire dans la barre de recherche, puis de lui donner la réponse la plus adéquate possible. Google s’est fixé pour priorité d’offrir aux internautes dans ce domaine une expérience utilisateur optimale.

Pour vous, e-commerçant, il existe deux possibilités d’apparaître dans les suggestions que Google fera aux internautes :

  • les résultats estampillés Publicité,

  • les résultats dits naturels ou organiques.

A chacun de ces deux types de résultats correspondent des critères bien particuliers. Les professionnels du search connaissent depuis longtemps lesquels sont déterminants. Ils ont développé différentes approches pour l’un comme pour l’autre et aujourd’hui on distingue deux types de techniques de référencement distinctes :

  • le SEA ou Search Engine Advertising en anglais, que l’on appelle en français le référencement payant, c’est-à-dire la gestion de l’affichage de publicités dans Google,

  • le SEO ou Search Engine Optimization en anglais, qui correspond à que l’on nomme référencement naturel en français, c’est-à-dire la capacité à faire figurer une page web dans les résultats organiques de Google.

Que faire pour bien référencer votre site internet ?

Avant toute chose, il est nécessaire de prendre le temps de bien définir l’univers sémantique de votre site internet : de quoi il parle, à qui il s’adresse, qu’est-ce qu’on y commercialise, quel type de sujets on y aborde… Les réponses à ces questions induisent comment on doit parler aux internautes, de quelle façon on doit s’adresser à eux, avec quel vocabulaire… Tout est une histoire de mots. Choisir un vocabulaire précis est requis : c’est de cette manière que Googlebot peut comprendre la problématique de chaque page du site. Bien sûr il ne s’agit pas d’un robot pourvu d’une intelligence humaine, mais d’un algorithme qui est bel et bien doté de capacités linguistiques qui lui permettent de faire la différence entre un mot et un autre. C’est donc parce qu’on prend le temps de lui expliquer – comme on le ferait à n’importe qui dans la vie quotidienne – quelle est la thématique du site, avec des mots choisis, qu’il va pouvoir analyser chaque paragraphe, chaque description de produit, et ensuite indiquer aux internautes, le cas échéant, qu’ils trouveront là précisément ce qu’ils recherchent.

Pour autant il est tout aussi important que les pages que visitent les internautes soient agréables à la vue. On retrouve là l’idée qu’une boutique doit être bien décorée, esthétique, pour qu’un visiteur ait envie d’y passer du temps. C’est exactement la même chose avec un site internet : les pages doivent être agrémentées d’images des produits que l’on trouve, ou bien de vidéos mettant en scène les services que l’on y propose. S’il ne s’agit que de texte, l’internaute n’y passera pas deux minutes, surtout aujourd’hui, à l’heure où l’image est si omniprésente dans nos vies. L’image doit donc avoir une place de choix dans un site web, elle doit illustrer habilement le texte. Vous devez donc montrer chaque produit sous toutes ses formes, pour donner à l’internaute l’envie de l’acheter.

De plus l’internaute doit pouvoir naviguer facilement à travers les différentes catégories de produits ou de services de votre site, tout comme c’est le cas dans un magasin : on doit pouvoir s’y retrouver facilement, avoir envie de passer d’un rayon à un autre, d’une penderie à une autre. Ensuite le processus d’achat via le système de call to action doit être le plus simple possible, afin de faciliter la vie des clients : tout le monde veut aujourd’hui aller vite, en particulier sur internet. C’est pourquoi le cheminement entre la page d’un produit et celle sur laquelle on entre ses coordonnées bancaires doit absolument être simple et rapide. Si c’est un point qui a une influence indirecte sur le référencement d’un site, il a tout de même une importance dans l’expérience de l’internaute et donc dans sa propension à recommander le site a posteriori à d’autres internautes. Or ce dernier élément peut faire la différence dans le référencement.

Pour en arriver là, il faut avant tout que les internautes aient accès à votre site. Les professionnels du référencement peuvent donc vous proposer différentes solutions à cette problématique. Idéalement il faudrait être présent à la fois dans les publicités que l’on voit dans les SERP, mais aussi dans les résultats de recherche organique, afin d’avoir deux fois plus de chances d’attirer le clients. Faire appel à des spécialités du SEA vous permet d’optimiser votre budget en publicité. Ils connaissent les rouages de Google Ads, la plateforme que Google a créée pour les professionnels. Quant aux experts en SEO, ils vous permettent de maximiser vos chances d’être présent de façon durable dans les SERP. Là il ne s’agit plus simplement d’afficher une publicité pour un temps donné, en fonction du budget dont on dispose : il s’agit de gravir une à une les positions dans les résultats de recherche organique, jusqu’à obtenir la précieuse première position, et de se maintenir le plus haut possible le plus longtemps possible, tout en respectant scrupuleusement les critères – guidelines – édictés par Google.

Glossaire du référencement de site internet

Gratuité de Google : depuis qu’il est apparu dans l’horizon du web, Google a proposé un nombre croissant de services aux internautes – emails, stockage, actualités, images, vidéos… – et ceux-ci sont invariablement restés gratuits. Reprendre ma lecture

SERP : c’est l’acronyme américain pour search engine results pages, c’est-à-dire les pages qui présentent sous forme de listes ou d’encarts publicitaires les résultats correspondant aux recherches des internautes. Reprendre ma lecture

Suprémacie de Google : Au fil des années, Google a su s’imposer un peu partout dans le monde occidental, comme le premier moteur de recherche employé par les internautes. Aujourd’hui en France ce sont 92.90% des recherches en ligne qui sont effectuées, tous appareils confondus, sur Google. Reprendre ma lecture

URL : c’est l’acronyme américain pour uniform resource locator. Il s’agit de l’adresse de chaque page de chaque site web qui existe, au sein du réseau internet. Reprendre ma lecture

Googlebot(s) : Mot à mot le(s) robot(s) de Google. Il s’agit de l’agorithme développé par les professionels de Google, afin d’analyser chaque page sur internet et de lui accorder une position donnée dans les SERP, en fonction de nombreux critères. Aujourd’hui on parle volontiers de plusieurs programmes fonctionnant de concert, d’où le pluriel fréquemment employé sur Googlebots. Reprendre ma lecture

Sémantique : Il s’agit à l’origine de l’une des sciences qui composent ce que l’on appelle la linguistique. C’est la science de la signification des mots. Aujourd’hui on applique le terme sémantique à tout ce qui a trait au traitement du langage humain dans les technologies numériques. Reprendre ma lecture

Expérience utilisateur (user experience ou UX) : Il s’agit, pour un site internet ou une application mobile, de faire en sorte de maximiser la satisfaction de tout utilisateur. Ici, le but Google est d’offrir aux internautes des fonctionnalités si complètes et si performantes qu’ils plébiscitent sur la durée chacun de ses services. Reprendre ma lecture

Recherche et résultats organiques : Lorsqu’un internaute saisit une requête dans le module de recherche de Google, il obtient différents résultats, en plus des publicités ciblées : des images, de vidéos, des liens d’actualités et des listes de pages web que l’on nomme résultats naturels ou bien organiques. Reprendre ma lecture

Search : Le domaine la recherche, search en anglais, est l’un de ceux dans lesquels les grandes entreprises du web ont massivement investi. On le voit aujourd’hui notamment avec le développement des assistants personnels intelligents. Dès lors de nombreux professionnels se sont spécialisés dans ce registre. Reprendre ma lecture

SEA : Acronyme américain de search engine advertising, soit publicité sur les moteurs de recherche. Il s’agit d’un domaine dans lequel les professionnels accompagnent les entreprises désireuses de publier des encarts de publicité dans les résultats de la recherche en ligne. Reprendre ma lecture

SEO : Acronyme américain de search engine optimization, soit optimisation pour les moteurs de recherche. C’est la possibilité de formater un site internet, du point de vue technique comme rédactionnel ou iconographique, et de lui conférer une certaine popularité, de façon à le faire apparaître dans les résultats de la recherche sur Google et ce, à la meilleure position possible. Reprendre ma lecture

Call to action : Il s’agit des différents procédés via lesquels un internaute est invité à passer d’une étape à une autre, dans le processus de validation d’un achat en ligne. Il est généralement matérialisé sous la forme de boutons. Reprendre ma lecture

Google Ads : D’abord appelé Google Adwords, Googla Ads est le service mis à la disposition de tout e-commerçant par Google pour diffuser ses publicités, qui s’afficheront dans les SERP avec la mention publicité, en fonction des mots-clés saisis par les internautes. Reprendre ma lecture

Guidelines : Il s’agit des criètres imposés par Google pour qu’un site internet ait le privilège de figurer dans ses résultats : interdiction des liens entrants (ou backlinks) de type spam, des suroptimisations de mots-clés dans le texte ou dans le code HTML, de la duplication des contenus – duplicate contents d’un site à un autre autre… Elles se sont complexifiées au fil des années, en particulier du fait que les experts en SEO ont cherché à les contourner les unes après les autres. Aujourd’hui on compte des centaines de pages de guidelines. Reprendre ma lecture