Optimiser l’architecture d’un site internet

Optimisation de site web

Comment optimiser l’architecture de son site web ?

Peu de gens le savent, mais l’optimisation d’un site web peut avoir des impacts insoupçonnés. En effet, cela peut jouer sur l’expérience utilisateur, la navigation du site web mais aussi sur le référencement. Dès lors, qu’il s’agisse d’un site vitrine ou d’une plateforme de vente en ligne, on se rend compte que bon nombre de sites internet n’ont pas vraiment une bonne architecture. Dans les lignes qui suivent, vous allez en savoir plus sur l’optimisation de l’architecture de votre site internet.

Qu’est-ce qu’une bonne architecture pour un site internet ?

Avant d’aller plus loin, on peut déjà établir un parallèle intéressant, en comparant la structure d’un site internet à celle d’un arbre. C’est sans doute pour cela que l’on peut parfois parler d’arborescence avec une page d’accueil qui se situe au sommet de cet arbre, et dont les autres pages découlent. Aujourd’hui, beaucoup de sites web adoptent l’architecture consistant à mettre en avant la home page. Les autres pages, elles, se perdent dans une architecture baroque, où il n’y a aucun lien d’aucun ordre entre la page d’accueil et les autres pages. Or, lorsqu’une page est particulièrement profonde, les moteurs de recherche ont tendance à beaucoup moins la crawler. En outre, les internautes y ont accès moins facilement, ce qui peut sérieusement remettre en cause votre expérience utilisateur. Toutefois, il convient de ne pas s’alarmer pour autant, car il est toujours possible de revenir sur ce type d’architecture assez mal pensée.

Il y a néanmoins une question qu’aiment se poser les webmasters et les professionnels du référencement (consultants SEO). Elle consiste à savoir s’il est préférable de miser sur un système par tags ou par catégories. Il s’agit d’une question qui se pose plus particulièrement pour les utilisateurs de WordPress. Pour quelques-uns, le mieux est de créer un certain nombre de catégories qui regroupent tous les posts puis d’assigner plusieurs tags à chaque post. Toutefois, cela peut aussi poser problème, car les pages dont la profondeur est plus importante peuvent être assez loin de la page d’accueil, ce qui limite leur accès pour les internautes ainsi que pour les moteurs de recherche.

Comment construire l’architecture d’un nouveau site web ?

Pour un expert SEO, le fait d’intervenir dès les premiers instants de la conception d’un site internet est très important. En effet, il est bien plus intéressant pour lui de participer à la conception du site web depuis le départ. Cela lui évite de d’avoir à retravailler (parfois très longuement) une mauvaise architecture de site web.

Au cours de la création d’un site internet, il est toujours préférable de commencer par le ciblage des mots-clés du site web. Ce ciblage se fera en fonction de critères tels la pertinence, la concurrence et le nombre de recherches générées. L’idéal est de faire en sorte d’établir une correspondance entre les mots-clés trouvés et les catégories principales de votre futur site internet. Pourquoi ? Car en créant des liens au sein des pages filles redirigeant vers les pages de catégories, vous renforcerez ainsi leur poids dans les moteurs de recherche.

La 2e étape, quant à elle, va consister à repérer et miser sur des requêtes assez longues, en lien direct avec les mots-clés de vos pages catégories. Par exemple, il est possible d’avoir une page de catégorie « référencement » et une sous-catégorie « référencement naturel ». L’objectif est de réutiliser le mot-clé d’une catégorie à l’intérieur des sous-catégories qui lui sont associées.

Dès que vous aurez fini de construire les catégories et les sous-catégories qui composeront votre site, vous aurez obtenu son architecture finale. Concernant les pages rattachées aux sous-catégories, elles seront produites dès lors que vous créez un site de contenus ou de commerce électronique.

Optimisation de site internet : prendre en compte l’arborescence

L’arborescence renvoie à la structure du site internet. Il s’agit globalement de la manière dont le menu est configuré et permet de voir l’arborescence. Toutefois, il s’agit de bien plus qu’un fil d’Ariane, car l’arborescence a un réel impact en terme de SEO. En effet, elle permet de voir plus en détail la manière dont les pages internes sont organisées. À noter que le ce menu peut s’avérer assez désastreux au même titre qu’un footer, surtout lorsqu’il exploite une grande quantité de liens en interne.

La filiation des pages : qu’est-ce que cela veut dire dans une optimisation ?

Pour organiser le contenu par silos de votre site internet, il est important de créer de la profondeur de page, surtout lorsqu’il est assez volumineux. Une bonne organisation de la filiation des pages n’est pas du tout anodine, car il arrive souvent que des pages d’un site soient très peu crawlées, ce qui a pour conséquence de leur faire perdre leur indexabilité. Ce qui est pourtant essentiel pour n’importe quelle page web. Il faut alors miser sur une bonne organisation des pages web qui permet de faciliter l’optimisation. D’ailleurs, certains n’hésitent pas à dire qu’il s’agit en soi d’une optimisation.

Comment retravailler une architecture déjà en place  ?

C’est la difficulté que rencontrent la plupart des experts SEO durant leur travail d’optimisation. En effet, il s’agit d’une tâche délicate, surtout lorsqu’il s’agit d’un site web avec plusieurs centaines de pages.

Pour commencer, il est impératif d’analyser correctement l’architecture de votre site internet en crawlant notamment toutes ses pages. Plusieurs outils sont disponibles pour vous aider dans cette étape, notamment DepppCrawl ou Botify.

Ensuite, il faudra penser à télécharger toutes les données concernant vos mots-clés pour ensuite identifier ceux qui génèrent le moins de trafic pour vous mais qui sont malgré tout susceptibles de faire gonfler vos visites. Il existe surtout des mots clés qui génèrent peu de trafic, mais dont le potentiel est assez incroyable. Pour ces dernier, n’hésitez pas à regarder de plus près vos URL pour connaître leur classement, et donnez la priorité à celles qui renvoient à des pages très profondes.

Si vous avez une liste d’URL de pages qui arrivent à se positionner sur des requêtes à très fort potentiel, n’hésitez pas à les examiner afin de savoir si elles peuvent être optimisées. Que faire alors ? Il faudra penser, entre autres choses, à modifier l’URL, à retravailler le contenu afin de l’optimiser et, surtout, à modifier la place des pages concernées au niveau de l’architecture.

N’hésitez pas à identifier les techniques qui permettent de faire remonter plus haut dans l’architecture de votre site internet des pages profondes.

À noter aussi qu’il existe plusieurs points permettant d’améliorer votre architecture de manière efficace :

• La création d’un sitemap HTML auquel on peut accéder directement depuis la page d’accueil, et qui contient tous les liens de toutes les pages du site.
• La reconfiguration des URL dans un but d’optimisation du SEO et de la navigation.
• Par ailleurs, pensez à segmenter les sitemaps XML en fonction de la taxonomie dans le but d’identifier les difficultés d’indexation et les différentes solutions permettant de les améliorer.

Dans ce travail d’optimisation, il faut dire que l’étape qui prend le plus de temps reste celle consistant à rechercher les mots clés pour créer une nouvelle architecture. Au cours de cette étape, il est conseillé d’utiliser Streaming Frog ainsi qu’Excel pour plus d’efficacité. Quoi qu’il en soit, il faut savoir qu’il s’agit d’un travail qui vous prendra du temps et vous demandera beaucoup d’investissement.

Optimisation pour le référencement : ayez un œil sur vos liens internes

L’optimisation SEO revient surtout à avoir un œil sur les liens internes de votre site internet. Le plus important, c’est d’abonder et de nourrir certaines d’entre elles dans le but d’assurer les liaisons que les humains vont suivre, mais aussi Googlebot. En ce sens, la première règle à suivre est de chercher à triangulariser vos pages. Par exemple, si un site internet part d’un point A vers un point B au moment où le point B ne pointe pas vers le point A, c’est qu’il y a un souci.

Songez alors à placer vos pages internet de manière assez proche de votre page d’accueil. Ce qui va leur permettre de bénéficier d’un flux beaucoup plus important de liens internes. À noter que le fait d’exploiter les liens Nofollow est une mauvaise idée et ne permet pas de donner du poids au jus lien.

Quelles sont les erreurs qui peuvent nuire aux performances de votre site ?

Il existe plusieurs erreurs d’optimisation qui peuvent nuire aux performances de votre site internet. En effet, tout n’est pas une question de structure et il faut aussi prendre en compte d’autres éléments tels que la vitesse de chargement des pages, les ralentissements successifs, etc. La principale erreur, c’est de ne pas les prendre en compte ou de chercher à minimiser leur impact.

Concernant les mauvaises pratiques et les erreurs, on retrouve surtout l’utilisation de ressources externes, de JavaScript ou encore de CSS. On a aussi l’affichage des images qui sont de plus en plus nombreuses au niveau des sites internet. Elles sont souvent lourdes et tendent à ralentir la vitesse d’affichage. Sans optimisation, votre expérience utilisateur pourrait en prendre un coup et les internautes vont rapidement se désintéresser de votre site. Je vous conseille de lire cet article très intéressant sur comment éviter les erreurs en référencement naturel si vous souhaitez en savoir davantage sur le sujet. Si vous voulez réussir le référencement de votre site web, confiez-le à une agence SEO expérimentée.